France : Des centaines d’Églises s’inquiètent du projet de loi destiné à mettre fin au séparatisme musulman

by

« La loi de la République est supérieure à la loi de Dieu. » Telle serait l’exigence du gouvernement français, mais les évangéliques de France craignent que la volonté de combattre le terrorisme islamiste porte aussi atteinte à la liberté de religion.

Exaspéré par des années de terrorisme infligé par les islamistes radicalisés, le parlement français est en débat sur une loi destinée à mettre fin au séparatisme musulman.

Les protestants français, notamment les évangéliques, redoutent que leurs Églises en subissent des dommages collatéraux.

« C’est la première fois, en tant que président de la Fédération Protestante de France, que je me retrouve en position de devoir défendre la liberté de culte, déclare François Clavairoly. Je n’aurais jamais imaginé que, dans mon propre pays, quelque chose de ce genre puisse arriver. »

Officiellement dénommé « Projet de loi confortant le respect des principes de la République », le texte de 459 pages a été l’objet de vifs débats ces dernières semaines, avec le dépôt de 1 700 amendements. Le but, selon les déclarations que le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a faites au parlement, consiste à stopper « la contagion islamiste hostile visant les musulmans » ; c’est une « gangrène infectant notre unité nationale ». Les musulmans demeurent massivement dans les nombreuses banlieues pauvres des grandes villes françaises, et les autorités craignent que l’importation d’idéologies extrémistes ne conduise cette minorité religieuse à vouloir se soustraire à l’intégration au sein de la nation.

De récentes agressions terroristes …

Continue reading

Powered by WPeMatico

share